01/04/2013 | 18:54:31

Afflux de visiteurs à l'ancien village de Duong Lâm

L'afflux de touristes à l'ancien village de Duong Lâm (Hanoi), classé vestige historique national en raison du cachet exceptionnel de son architecture et de son ancienneté (la plus ancienne maison du village a 400 ans), est en forte hausse. De seulement 30.000 visiteurs en 2008, ils étaient 90.000 en 2012 dont 40% d'étrangers, selon le Comité de gestion des vestiges de ce village.

Situé à 50 km à l’ouest de la capitale, l'ancien village de Duong Lâm table sur 150.000 visiteurs cette année, a fait savoir Pham Hung Son, chef du Comité de gestion des vestiges de ce village.

Outre les vestiges historiques et culturels, ils pourront déguster des plats traditionnels, voir comment se déroule la vie quotidienne des villageois, participer au processus de fabrication de bonbons, une spécialité du cru. Ce comité de gestion, de concert avec les autorités locales et les villageois, cherchent à développer le tourisme social, à remettre au goût du jour les marchés de campagne et à créer des produits touristiques attrayants (souvenirs en paille de riz).

Selon les statistiques, environ 10% des foyers villageois s'occupent des services touristiques. Ce vieux village s'efforce de porter ce taux à 40% en 2015 et à 70% en 2020. Le Comité de gestion a décidé d'accorder une subvention de 450.000 dôngs/mois à 12 maisons anciennes, et de 150.000 dôngs/mois à d'autres maisons et vestiges pour accueillir les touristes, en vue d'inciter les villageois à se lancer dans les services touristiques.

Cet ancien village a bénéficié ces dernières années d'aides de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) dans la préservation et l'exploitation des valeurs de ses vestiges. Les experts et bénévoles japonais ont aidé et prodigué des conseils techniques en termes de restauration et de préservation.

L'ancien village de Duong Lâm est la seule et unique localité quasiment intacte comprenant tous les éléments d'un village traditionnel du Nord du Vietnam. Là, ce sont près de 1.000 anciennes maisons traditionnelles qui demeurent, dont 30 ont 200 ans, et une érigée il y a 400 ans.

À l'entrée du village, se trouve un grand et vieux banian de 300 ans, témoin des innombrables changements observés dans la localité. Au coeur du village, la maison communale (dinh en vietnamien), l'emblème du village vietnamien, est le centre de la vie politique, sociale et religieuse. À Duong Lâm, la maison communale de Mông Phu (nom d'un des 5 anciens villages faisant partie de Duong Lâm aujourd'hui), a été bâtie entre 1759 et 1859. Un trait remarquable de cette fameuse maison et de sa place centrale : de cette dernière partent 6 ruelles, tracées de telle sorte que les passants n'ont jamais à tourner irrespectueusement le dos à l'édifice. Autre particularité de Duong Lâm : sa couleur rouge orangée, conférée par les murs en briques et pierres ferrugineuses.

Depuis longtemps, Duong Lâm est devenu la destination de prédilection de nombreux hommes de culture, historiens, architectes et étudiants des Beaux-arts... Ils viennent y contempler la belle architecture du lieu et étudier sa longue histoire. Ici, les villageois ont réussi à préserver environ 2.000 pages de documents en han (écriture chinoise) ou en nôm (écriture démotique). Ces textes relatent l'histoire des génies sacrés dans les pagodes et temples, le registre généalogique des familles, les activités communautaires du village d'autrefois...

Pour tous ces trésors, Duong Lam a été le premier village à être reconnu en 2005 comme "vestige historique national". -AVI

Imprimez Favoris