28/07/2011 | 20:22:05

Approbation de l'aménagement global de Hanoi

Le Premier minsitre Nguyen Tân Dung vient d'approuver par décision du 26 juillet le plan d'aménagement global de Hanoi pour 2020 et sa vision pour 2050, élaboré afin de maîtriser le développement de la capitale.

Ce plan d'aménagement global porte sur l'ensemble du terrtoire administratif de Hanoi, ce qui représente plus de 3.340 km².

D'ici 2020, un réseau de centres urbains, l'axe de communication Ho Tay-Ba Vi, huit ponts et tunnels sous le fleuve Rouge... seront construits, et l'ensemble des administrations centrales seront délocalisées dans l'arrondissement de Ba Dinh.

Le centre urbain central, ses cinq cités satellites, et ses chefs-lieux seront reliés par des axes de communication ou des ceintures communiquant avec les réseaux routiers régionaux comme nationaux.

Le centre urbain central sera le pôle politique, administratif, économique et culturel du pays. Il se développera de la zone intra-muros en direction de l'Ouest et du Sud vers la ceinture No 4, du Nord vers les districts de Me Linh et Dong Anh, et de l'Est vers l'arrondissement de Long Bien et le district de Gia Lam.

Ce sera le pôle politique, administratif, économique culturel, historique, médico-sanitaire et de formation de Hanoi et de l'ensemble du pays. La population de Hanoi devrait être en 2020 de 3,7 millions d'habitants, et la superficie de l'agglomération urbaine, près de 45.300 ha, et vers 2030, de 4,6 millions et de 55.200 ha.

Le centre urbain central comprendra une zone intra-muros historique du Sud du fleuve Rouge jusqu'à la ceinture No 2, laquelle servira de zone de préservation de la culture de Thang Long et des valeurs traditionnelles des Hanoïens.

La zone intra-muros élargie qui ira de la ceinture No 2 jsuqu'à la rivière Nhue sera réservée au développement de nouveaux centres urbains, de centres culturels, de centres commerciaux...

La zone élargie, au Sud du fleuve Rouge entre la rivière Nhue et la ceinture No 4, accueillera les centres urbains de Dan Phuong, Hoai Duc, Ha Dong et Thanh Tri, lesqules comprendront également centres culturels, commerciaux et financiers régionaux comme nationaux.

La zone élargie située au Nord du fleuve Rouge et au Sud de la rivière Ca Lo abritera les trois agglomérations de Long Bien, Gia Lam et de Yen Vien, et privilégiera le développement des services de commerce et de l'éducation, ainsi que d'une industrie des hautes technologies le long des Nationales 5 et 1.

Le centre urbain de Dong Anh sera réservé au commerce international, aux industries high-tech, au tourisme vert et aux loisirs en relation avec la préservation des valeurs culturelles de la citadelle de Co Loa, de la rivière Thiep et du marais Van Tri. Un complexe sportif de niveau national, ainsi que des centres d'expositions et de commerce y seront construits.

Dans le centre urbain de Me Linh-Dong Anh, seront développés les services, les industries des biotechnologies et des hautes technologies concernant les services pour l'aéroport international de Noi Bai, un centre de floralies, ainsi qu'un autre de sciences et de technologies de la floriculture.

Les cinq cités satellites que sont Hoa Lac, Son Tay, Xuan Mai, Phu Xuyen et Soc Son auront pour fonctions spécifiques de relayer le noyau urbain en matière de logement, de formation, d'industrie, de services...

Selon les prévisions, la population dans ces cités atteindra les 0,7 million d'habitants en 2020 et la superficie de leur agglomération près de 24.300 ha, et en 2030, de 1,3 à 1,4 million et de 35.200 ha.

Les sièges des organes centraux du Parti, de l'Assemblée nationale (AN), de l'État, du gouvernement et des grandes administrations centrales seront implantés dans l'arrondissement de Ba Dinh, et ceux du Comité du Parti, du Conseil populaire et du Comité populaire de Hanoi le seront autour du lac Hoan Kiem.

Conformément aux orientations de développement du logement pour 2030, la superficie moyenne par personne en zone urbaine sera de 30 m² au minimum, et de 25 m² en zone rurale.

Le niveau de vie de la population dans les quartiers d'habitation et anciens immeubles sera amélioré. En zone intra-muros, la construction de maisons et d'ouvrages sera contrôlée. Cette zone disposera de plus de services publics, de zones vertes et d'infrastructures techniques.

Les campus universitaires seront construits en banlieue, les universités et IUT actuellement en zone intra-muros seront restructurés et leurs effectifs seront plafonnés à environ 300.000 étudiants.

La superficie allouées aux écoles de maternelle, de la primaire et du secondaire sera augmentée grâce au déplacement en banlieue des établissements industriels et des sièges des administrations...

Les établissements de traitement des maladies contagieuses seront installés en banlieue où seront édifiés des établissements de recherche, de formation, de consultations médicales de haute qualité. Les hôpitaux et établissements sanitaires actuellement situés en zone intra-muros seront réhabilités. -AVI

Imprimez Favoris