Dans cette déclaration commune, les chefs de gouvernement du Cambodge, du Laos et du Vietnam ont réaffirmé leur engagement d’accélérer le renforcement de la coopération intégrale entre leurs pays, ainsi que d’édifier des économies intégrées, durables et prospères qui sont une partie inséparable de la Vision de la Communauté de l’ASEAN pour 2025.

Les Premiers ministres ont convenu d’approuver un plan d’action sur la connectivité des trois économies cambodgienne, laotienne et vietnamienne pour 2030, lequel constitue une orientation pour la coopération CLV et favorise la connectivité en matière institutionnelle, d’infrastructures, économique, ainsi que la connexion humaine.

La connectivité institutionnelle comprend le renforcement de la sensibilisation aux politiques, l’échange d’informations, la collaboration dans l’élaboration et l’application des politiques, la simplification des procédures pour favoriser l’investissement, le commerce, le tourisme, l’agriculture, les transports, la gestion et le développement des ressources humaines, la création d’un environnement favorable à la coopération entre les peuples et les entreprises des trois pays dans l’intérêt commun.

La connectivité dans l’économie et les infrastructures concerne la modernisation des infrastructures de transport, les technologies de l’information, les énergies, le commerce, l’agriculture, le tourisme, la collaboration pour faire face aux changements climatiques et protéger les ressources naturelles, notamment celles du Mékong, et le déminage.

La connexion humaine comprend les liens dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de la culture, des sports, du tourisme, des affaires, dans les activités philanthropiques, dans la gestion et le développement des ressources humaines, ainsi que les échanges entre les habitants.

Les Premiers ministres ont chargé le Comité mixte de coordination (JCC) d’élaborer des plans et projets concrets, d’évaluer leur mise en oeuvre chaque année et de mettre à jour le Plan d’action en fonction de la situation et des besoins des trois pays CLV.

Les dirigeants ont également affirmé leur soutien pour les échanges, les dialogues et la collaboration entre les organes législatifs, les organes gouvernementaux des trois pays, ainsi que les activités visant à renforcer la coopération entre habitants et entre entreprises.

Ils ont en outre réaffirmé l’importance du maintien de la sécurité et de la stabilité, avant de s’engager à continuer de renforcer leur coopération dans la lutte contre la criminalité transnationale, le bois illégal, le trafic de drogue, la traite humaine et le terrorisme, et à continuer la détection et la neutralisation des munitions non explosées laissées par la guerre dans le Triangle de Développement CLV.

La Déclaration commune a par ailleurs affiché la volonté des trois pays de promouvoir le commerce et l’investissement dans la zone du Triangle de Développement CLV. Elle a en outre souligné l’importance de la coopération dans l’éducation, les potentiels de développement du tourisme durable, l’engagement de renforcer la coopération contre les maladies infectieuses, de protéger l’environnement, d’oeuvrer pour une utilisation et une gestion durables des ressources naturelles.

Soulignant le rôle important du portail d’information du Triangle de Développement CLV, les Premiers ministres des trois pays ont demandé au JCC de mettre à jour régulièrement les contenus sur ce site.

Le 11e Sommet du Triangle de Développement CLV aura lieu en 2020 au Laos. -VNA