11/12/2017 | 11:14:00

Des guides bénévoles pour mieux accompagner les touristes à Hanoi

Des touristes étrangers visitent le Musée d'ethnographie du Vietnam. Photo : CVN

Actuellement, avec le club Hanoi Free Walking Tours (HFWT), des jeunes se proposent de faire découvrir Hanoi à titre gracieux aux touristes étrangers. Grâce à ces visites, ils peuvent améliorer leur aisance à l’oral, et leurs compétences linguistiques, tout en enrichissant leurs connaissances sur la société vietnamienne.
 
Le club Hanoi Free Walking Tours (HFWT) a été créé en 2012. L’idée était de présenter aux touristes étrangers la capitale vietnamienne : son identité culturelle, son architecture, ses lieux et bâtiments historiques, etc. En outre, l’objectif de cette structure est également de favoriser l’apprentissage d’une langue étrangère pour les étudiants. En effet, les membres de ce club ont la chance de parler en anglais avec des étrangers et d’améliorer ainsi leur compréhension et leur expression orale.

Une centaine de guides volontaires

Actuellement, le club compte environ 100 membres dont la plupart sont des  étudiants qui habitent et travaillent à Hanoï. Le club est de plus en plus connu des touristes, de nombreux étrangers font confiance à ces jeunes vietnamiens pour leur faire découvrir la capitale.

«Au début, quand je participais aux visites, je rencontrais beaucoup de difficultés. À Hanoï, j’avais du mal à me repérer dans certaines rues. Je faisais souvent fausse route notamment dans le Vieux quartier», a partagé Nguyên Thi Suong, une des membre du club. «De plus, mes capacités d’écoute et mes compétences linguistiques n’étaient pas excellentes. C’est pourquoi je ne pouvais parfois pas répondre aux questions des touristes. Toutefois, avec l’aide des amis du club, peu à peu j’ai surmonté ces difficultés et désormais je suis beaucoup plus à l’aise. Ce travail m’apporte beaucoup sur le plan personnel».
 
«J’ai la chance de faire connaissance avec des étrangers. Ils me racontent souvent des anecdotes sur leur vie quotidienne ou encore sur les caractéristiques culturelles de leur pays. De mon côté, je leur présente également mon mode de vie ainsi que les coutumes traditionnelles des gens du pays. Quand il y a des questions des touristes auxquelles je ne peux pas répondre, je vais me documenter et chercher des informations sur le sujet. C’est donc aussi pour moi l’opportunité d’en savoir plus sur mon pays», a déclaré Hoàng Bao Lâm, un membre du club.

Auprès des touristes étrangers, le HFWT est devenu un club de plus en plus connu et gagne peu à peu en prestige. «Ce club m’a laissé une belle impression. Les guides sont dynamiques, professionnels et amicaux. J’ai pu en apprendre beaucoup sur la culture vietnamienne», a partagé Marie Casandra, une touriste américaine. – CVN/VNA

Imprimez Favoris