23/02/2013 | 15:31:08

Hàng Ma, la rue qui en voit de toutes les couleurs

Source: Internet

La rue Hàng Ma (rue des Objets votifs), au cœur de l'ancien quartier de Hanoi, est la plus colorée de la ville. Beaucoup y vont seulement pour jouir de l'ambiance. Dépaysement assuré.

La rue Hàng Ma est certainement la plus colorée de Hanoi, notamment lors de la fête de la Mi-automne, on parle aussi de la «fête des Lanternes» ou de la «fête des Gâteaux de lune». À la saison des noces, soit du 8e mois au 4e mois lunaire de l'année suivante, les lettres chinoises rouges Hy (Bonheur) sont omniprésentes. Ensuite, à l'approche du Noël et du Nouvel An, la rue se part de rouge et de blanc.

Un peu d'histoire

Petit retour dans le passé. Dans le vieux quartier de Hanoi, chacun rue était autrefois étroitement liée à un métier traditionnel qui lui a donné son nom, comme Hàng Muôi (sel), où l`on vendait du sel, rue Hàng Mành (rideau en bambou), rue Hàng Bac (argent, bijoux)... Mais bien des rues ont perdu leur métier traditionnel. Hàng Ma fait partie des rares à l'avoir conservé.



Hàng Ma fait 339 m de long, et s'étire du carrefour Hàng Duong à la rue Phùng Hung. Autrefois, elle était divisée par la rivière Tô Lich. Elle se situait dans les hameaux de Vinh Thai et d'An Phu appartenant au tông (unité administrative avant 1945, à mi-chemin entre le commune et le district) de Hâu Tuc (Dông Xuân actuellement), district de Tho Xuong. Ensuite, le hameau de Vinh Thai a été appelé Vinh Hanh. Dans certains documents, la rue Hàng Ma relève des hameaux de Vinh Hanh et d'An Phu.

Les habitants de la rue Hàng Ma sont les descendants de familles originaires du village de Tân Khai, district de Tho Xuong. Celles-ci ont ouvert des boutiques de vente de papiers et d'objets de décoration à base de papier comme fleurs, lanternes, objets votifs...

Pour cette raison, la rue s'est appelée Hàng Ma. Le commerce était à l'époque déjà très animé avec un pic un mois avant le 15e jour du 7e mois lunaire (fête des âmes errantes) et après le 23e jour du 12e mois lunaire (culte du génie du foyer), soit une semaine avant le Têt traditionnel.

Quand les Français sont arrivés au Nord, ils l'ont rebaptisé rue Hàng Dông (rue du Cuivre). Elle a retrouvé son nom originel à leur départ.

"La rue du bonheur et de la tristesse"

Actuellement, Hàng Ma appartient au quartier éponyme, arrondissement de Hoàn Kiêm. Elle est située tout près du lac Hoàn Kiêm (Épée restituée) et du marché Dông Xuân (le plus grand marché de l'ancien quartier de Hanoi). Un lieu incontournable pour les touristes et même les Hanoiens. Les premiers y viennent pour flâner, les seconds pour acheter des objets de décoration et des objets votifs.



Avec le renouveau économique, Hàng Ma a retrouvé son animation. À côté des articles traditionnels trônent de nombreux articles importés. Certains la surnomment avec humour "la rue du bonheur et de la tristesse" car on y vend aussi bien des articles pour les noces que des objets votifs.

Hàng Ma a réussi à préserver ses traditions grâce aux familles qui exercent le même métier depuis des générations. Espérons qu'elle gardera encore longtemps son identité, qu'elle ne succombera aux sirènes de la modernité, des marchés, de la mode, de l'avidité, pour le plus grand bonheur des amoureux de Hanoi. - AVI

Imprimez Favoris