La conférence “Hanoï 2018 – Coopération, Investissement et Développement” a eu lieu dimanche matin au Centre national des conférences, en présence du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Le grand forum de promotion de l’investissement de la capitale a réuni un millier d’entreprises et investisseurs vietnamiens et étrangers. Il s’agit de la troisième année consécutive que Hanoï organise cet événement afin de présenter ses avantages et atouts, ainsi que ceux d’autres villes et provinces dans la zone économique de pointe du Nord.

Lors de la conférence, le Premier ministre a exprimé sa satisfaction devant les avancées réalisées par la capitale depuis la conférence de promotion de l’investissement en 2017, dont une croissance économique élevée, l’arrivée de plusieurs grands groupes étrangers, l’amélioration de la compétitivité et de la transparence. L’année dernière, la ville s’est hissée au 13 rang en termes d’indice de compétitivité provinciale (PCI), un record jamais vu.

Indiquant les faiblesses, le Premier ministre a demandé aux autorités municipales d’accélérer la réforme administrative, de trouver des solutions plus efficaces pour réduire les embouteillages et la pollution de l’environnement.

Soulignant les atouts et avantages de Hanoï en matière géographique, culturelle, sociale et de ressources humaines, Nguyen Xuan Phuc lui a ordonné d’élaborer un plan directeur et un plan d’action au service du développement durable. Il s’est déclaré convaincu que la capitale aurait un rôle locomotive dans le développement de l’économie numérique et accélérerait la construction d’une ville intelligente en créant un environnement innovant et transparent, et en modernisant la gestion administrative. Le Premier ministre lui a en outre recommandé de privilégier la formation de ressources humaines dans les secteurs de pointe tels que l’intelligence artificielle, outre les sciences naturelles. Il a par ailleurs insisté sur la nécessité d’écouter attentivement les opinions et idées des entreprises pour les aider à résoudre des difficultés.

« Promouvoir l’investissement et la start-up est un travail des autorités municipales mais aussi des dirigeants des districts et arrondissements », a-t-il déclaré, avant de demander aux responsables de ces échelons d’adopter des réformes dans leur travail.

De son côté, Hoang Trung Hai, membre du Bureau politique et secrétaire du Comité municipal du Parti, a réaffirmé la volonté de Hanoï de continuer d’améliorer son climat des affaires et de l’investissement, d’être aux côtés des entreprises et de développer l’économie privée pour qu’elle devienne une force motrice importante dans la restructuration économique de la ville.  

Selon Nguyen Duc Chung, président du Comité populaire municipal, Hanoï compte prendre en charge tous les frais des formalités de création d’entreprise. Une proposition en la matière serait présentée à la 6e session du Conseil municipal prévue en juillet prochain, a-t-il annoncé.

A cette occasion, Hanoï a signé des conventions de coopération avec de nombreuses provinces, dont Ha Nam, Ninh Binh, Hoa Binh, Nam Dinh, Bac Ninh, Hung Yen, Vinh Phuc, Hai Duong, Son La et Bac Giang. Elle a également conclu des accords avec plusieurs investisseurs et organisations.

Les autorités municipales ont remis le même jour des décisions et certificats d’investissement à 71 projets d’un montant total de plus de 397.300 milliards de dôngs, dont 11 projets d’investissement direct étranger cumulant 130.061 milliards de dôngs (plus de 5,4 milliards de dollars). -VNA