28/05/2017 | 10:47:00

Hanoï veut faire du tourisme un fer de lance de son économie

Hanoï est l'une des cités les plus harmonieuses d'Asie du Sud-Est avec ses grandes avenues ombragées, ses lacs, son vieux quartier commerçant coloré. Photo: VNP

Hanoï s’est fixé comme objectif d’accueillir 4,3 millions de touristes étrangers en 2017 et 5,7 millions en 2020. La croissance moyenne du nombre de visiteurs étrangers d’ici 2020 devra ainsi osciller entre 8% et 10% par an. Une stratégie claire a été définie pour y parvenir.
 
Cette année, Hanoï table sur 23,61 millions de visiteurs dont 4,3 millions d’étrangers. Pour 2020, 30 millions de visiteurs sont attendus, dont 5,7 millions d’étrangers. Ce sont là quelques-uns des objectifs précisés dans le plan de développement du tourisme de Hanoï pour la période 2016-2020 et les années suivantes en vue de faire de ce secteur l’un de ses piliers économiques.

«À travers ce plan, les autorités municipales ont affirmé leur détermination à valoriser le rôle et la position du tourisme dans le développement socio-économique de la ville», affirme Dô Dinh Hông, directeur du Service du tourisme de Hanoï. Ce dernier a confiance en la faisabilité de ces objectifs, le tourisme de la ville ayant accompli, l’an passé, son plan fixé avec mention «excellent».

Dynamisme et réactivité

Hanoï a été classée l’an passé parmi les dix destinations touristiques les plus attrayantes du monde par TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde. «La ville a accueilli 22 millions de visiteurs ( 11%) dont 4,1 millions d’étrangers. Le chiffre d’affaires du secteur a atteint plus de 61.800 milliards de dôngs, en hausse de 12%», selon Dô Dinh Hông.

De nombreuses initiatives ont été lancées pour dynamiser le tourisme. La plus remarquable est sans nul doute la création des rues piétonnes. En effet, suite aux succès de la mise en service en 2004 de la voie piétonne Hàng Dào - Dông Xuân, le 1er septembre 2016, a été expérimenté un espace piétonnier plus large comprenant le pourtour du lac Hoàn Kiêm (Épée restituée) et ses alentours. Cet espace de musique, de gastronomie et de rencontre attire de plus en plus de gens tous les vendredis, samedis et dimanches.

Autre signe montrant la volonté de la capitale de dynamiser son tourisme : l’intensification de la coopération internationale afin de s’inspirer des expériences étrangères en matière de développement touristique, mais aussi d’attirer au mieux les ressortissants des marchés à grand potentiel, notamment ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), Chine, Japon, France, Allemagne, Royaume-Uni, et États-Unis.

Par ailleurs, Hanoï a organisé des manifestations culturelles d’envergure nationale et internationale telles que le Festival touristique des villages de métiers traditionnels de Hanoï-Vietnam, son Festival de l’áo dài (tunique fendue traditionnelle des Vietnamiennes), sa Foire internationale du tourisme, etc. Ces événements, qui dévoilent la culture locale de Thang Long-Hanoï, contribuent à la préservation et au développement de l’artisanat traditionnel, ainsi qu’à sa diffusion.

Pour être plus près des touristes, la ville a inauguré en octobre dernier un nouveau Centre d’information et de soutien aux touristes, basé dans le centre-ville, au 28 rue Hàng Dâu. Ouvert de 08h00 à 20h00 tous les jours, y compris les jours fériés, cet office fournit gratuitement toutes les informations nécessaires sur les sites touristiques de la capitale et du pays ainsi que sur les restaurants, hôtels, moyens de locomotion ou encore lieux de loisirs et de divertissement. On y distribue aussi des brochures et des cartes gratuites.

Hanoï a signé en décembre dernier avec la chaîne américaine CNN un accord de coopération pour la période 2017-2018 en vue de promouvoir la ville millénaire du Vietnam, dotée d’une histoire unique et de traits culturels originaux. «C’est une manière de mieux faire connaître au monde les gens et la culture du Vietnam en général et de Hanoï en particulier», a déclaré Nguyên Duc Chung, président du Comité populaire de la ville.

Opération séduction

Avec ses patrimoines historiques, sa population hospitalière et ses traditions culturelles encore fortement ancrées, la capitale possède un énorme potentiel touristique, malheureusement sous-exploité. Si les touristes choisissent la ville comme première destination de leur voyage au Vietnam, leur séjour reste encore de courte durée. Conscientes de l’importance de l’«industrie sans fumée» dans le développement socio-économique, les autorités de Hanoï mettent les bouchées doubles pour favoriser son essor.

Resserrer la coopération avec CNN et les partenaires internationaux pour promouvoir l’image de Hanoï à l’international reste une priorité de la ville en 2017 et les années suivantes. Tout récemment, la municipalité a approuvé la réalisation des vidéos «Hanoï-Le cœur du Vietnam» et «Hanoï - Le berceau du patrimoine» pour une diffusion sur CNN.

La ville reconnait la nécessité de renouveler son offre touristique. Elle investira davantage dans trois destinations que sont le village de céramique de Bat Tràng, le village de la soie de Van Phuc et le village ancien de Duong Lâm. Elle accorde également une importance à la création de nouveaux produits. Prochainement, six axes touristiques seront aménagés : Son Tây - Ba Vi, Huong Son - Quan Son, montagne Soc - lac Dông Quan, Vân Tri - Cô Loa. En septembre prochain, un espace dédié aux arts du spectacle et à la gastronomie s’ouvrira à titre expérimental dans l’arrondissement de Tây Hô.

Des représentants des agences de voyage proposent également à la ville d’accroître ses investissements pour moderniser les infrastructures notamment hôtels et complexes de divertissement aux normes internationales, et de renforcer la formation du personnel. Dans les années à venir, le développement du tourisme culturel et écologique sera la priorité du secteur, dans l’objectif de créer des produits caractéristiques. – CVN/VNA

Imprimez Favoris