02/12/2009 | 15:02:00

Hanoi : les embouteillages ont diminué

La division des flux de circulation et les mesures destinées à réduire les embouteillages s'avèrent efficaces, c'est ce qu'ont affirmé le Service des transports et des communications (STC) et la police de Hanoi.

Lors d'une conférence-bilan des activités de coopération pour assurer la sécurité des communications pendant le premier semestre 2009, Nguyên Quôc Hùng, directeur du STC, affirme que l'application d'une série de mesures (construction d'infrastructures de communications, division des flux de circulation en 18 axes et noeuds de communications, installation de barrières mobiles sur plusieurs voies...) ont largement contribué à diminuer les embouteillages.

Si au début de l'année, la capitale recensait 124 "points noirs" où les embouteillages sont endémiques, ils ne sont plus que 81 désormais, soit 40 en moins. Selon l'appréciation des dirigeants du STC et du Service et de la police de Hanoi, il s'agit d'un succès remarquable. Ce qui est digne d'être souligné, c'est que les mesures qui ont été prises ne sont pas complexes, ni même coûteuses pour le budget public, et qu'en outre la population les agrée, car elles sont nécessaires. Il s'agit d'une prémisse importante pour parvenir à l'élimination des 124 "points noirs" avant la grande cérémonie de célébration du Millénaire de Thang Long-Hanoi.

Concernant les investissements dans les infrastructures de communications, la ville de Hanoi a accéléré l'exécution de certains projets de pointe tels l'axe Van Cao-lac de l'Ouest, la route Nguyên Phong Sac, les ponts To et Buou, le tunnel réservé aux moyens de transport au noeud de communications Kim Liên.

Selon le représentant du bureau de la police routière de la police de Hanoi, toutes les mesures précédentes ont contribué significativement à la baisse du nombre d'accidents de la circulation à Hanoi. Précisément, au premier semestre, le nombre de morts et de blessés a connu une chute par rapport à la même période de l'année précédente, respectivement de 14,1% et de 19,3%.

Pour le 2e semestre, le directeur du STC, Nguyên Quôc Hùng, a indiqué que le STC, la police de Hanoi ainsi que les autorités locales coopéreront plus étroitement pour intensifier la communication sur le respect du Code de la route et sanctionner plus strictement les infractions. La réorganisation des noeuds de communication et le dégagement des couloirs de sécurité sur les bords des voies de communication... seront accélérés. L'objectif est de réduire encore de deux tiers le nombre de ces "points noirs" comme on l'a déjà dit, ainsi que de réduire de 10% le nombre d'accidents de la circulation. -AVI

Imprimez Favoris