13/10/2014 | 15:58:40

Hanoi : une carte mensuelle électronique pour le réseau de bus

Hanoi lance les billets mensuels électroniques sur la ligne de bus de Giap Bat-Câu Gie. Photo: VNA/CVN

Hanoi lancera le 6 octobre un projet pilote de cartes à puce pour les déplacements sur son réseau de bus publics avec l'installation de lecteurs de cartes sur la ligne 06 (Giap Bat-Cau Gie).

Relevant du plan de développement des transports publics de la capitale, ce projet de deux phases est financé par une aide non remboursable de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

L'investissement que représente sa première phase s'élève à plus de 32 milliards de dongs, soit l'équivalent de 1,5 million de dollars.

Ce sont 200.000 cartes à puce qui seront ainsi expérimentées par les usagers qui peuvent s'inscrire pour en recevoir une gratuitement auprès de tous les points de vente de billets de bus et l'utiliser à partir du 6 octobre après s'être acquitté d'un abonnement mensuel.

Kubo Yoshitomo, un représentant de la JICA, a souligné que ce système devrait connaître le succès puisque, d'ores et déjà, 70% des passagers utilisent un billet mensuel. Son avantage est aussi de lutter efficacement contre les faux tout en simplifiant la gestion des billets papier.

Il préfigure également le bénéfice par l'usager de l'ensemble des réseaux de transports publics dont le développement a été prévu par les autorités municipales, chemins de fer urbains, bus classique et bus rapide...

Selon le directeur du Centre de gestion des transports urbains de Hanoi, Nguyen Hoang Hai, la ville avait auparavant décidé d'utiliser un tel système sur des lignes spécifiques afin de mieux servir les usagers.

"Nous devons disposer de ces deux catégories de titre de transport, et pour cela, il faut commencer dès maintenant. En effet, un pays développé comme la République de Corée a passé dix années à mettre en place un tel système à grande échelle", a-t-il précisé.

Le centre a d'ores et déjà proposé aux autorités de Hanoi de généraliser ce système à l'ensemble des lignes du réseau et, en cas d'acceptation, trois années seront nécessaires pour ce, a-t-il ajouté.

Pham Quang Tho, un assistant de bus de la gare routière de Gia Lam, a fait savoir qu'aux stations de grand trafic comme les universités, le nombre de passagers peut s'élever jusqu'à 40 personnes à chaque passage de bus, alors que le temps d'arrêt est limité quelques minutes seulement.

La carte à puce permettra d'économiser du temps, a fait savoir Pham QuangTho. - CVN/VNA

Imprimez Favoris