02/12/2009 | 15:51:00

Hanoi et son histoire millénaire

Dans un an, Hanoi aura 1.000 ans. Malgré les caprices du temps, la capitale a su préserver des empreintes du "terroir miraculeux où sont nés des hommes de talent". Ces forces endogènes lui permettent de progresser à pas sûrs pour devenir une cité moderne d'envergure régionale et mondiale.

Le développement millénaire de la capitale a démontré que le choix de Thang Long comme capitale a été un choix lucide

Avec une vision stratégique, le jeune roi Ly Thai To, fondateur de la dynastie des Ly, décida en l'an 1010 de transférer sa capitale de Hoa Lu, une région très accidentée, favorable pour la défense mais défavorable sur le plan économique, à Dai La (ancien nom de Hanoi).

Dans l'édit royal sur le transfert de la capitale, il explique : "Sa position évoque celle d'un dragon lové, d'un tigre assis, elle est à égale distance des quatre points cardinaux et correspond à l'orientation favorable des monts et des fleuves…Tout y est florissant et prospère. C'est le plus beau site où se rassemblent hommes et richesses provenant des quatre points cardinaux".

Selon la légende, lorsque le bateau royal s'approcha du quai de Dai La, un dragon d'or apparut sur le fleuve Rouge avant de s'envoler dans l'espace. Le roi le considéra comme un signe bénéfique et appela sa nouvelle capitale tout naturellement Thang Long (le dragon qui prend son envol).

Sous les dynasties des Ly, Trân et Lê postérieur, Thang Long était toujours le centre économique, politique et culturel du Dai Viêt (ancien nom du Vietnam). Sa culture fut également représentative de la civilisation de Dai Viêt (11e au 15e siècle).

En 1831, par un décret du roi Minh Mang des Nguyên, Thang Long fut rebaptisée Hanoi, c'est à dire "Ville en deçà du fleuve".

Durant les Résistances contre la France et les Etats-Unis d'Amérique, Hanoi témoignait de grands événements du pays tels que les Congrès nationaux du Parti et les sessions de l'Assemblée nationale où furent tracées de nombreuses politiques intérieures comme extérieures pour différentes périodes d'édification et de défense nationales.

Hanoi entretient également des lieux marquants de l'histoire glorieuse du peuple vietnamien. Par exemple, l'Opéra, lieu de départ de l'Insurrection générale à Hanoi, ou encore la place de Ba Dinh où, le 2 septembre 1945, le président Hô Chi Minh proclama l'indépendance, donnant la naissance à la République démocratique du Vietnam.

Située à la confluence de nombreuses cultures, Hanoi conserve dans l'épaisseur de son histoire une forte identité.

Hanoi a aujourd'hui la physionomie d'une capitale moderne qui a su préserver ses beautés d'antan. En flânant dans les rues anciennes, les visiteurs ont l'occasion d'admirer de nombreux vestiges culturels, historiques ou d'anciennes maisons aux toits moussus et à l'architecture originale. Il s'agit par exemple du temple de la Littérature abritant le Collège national - la première université du Vietnam - et 82 stèles de pierre gravés des noms de 1.306 docteurs des concours mandarinaux de 1442 à 1779.

Il n'est pas surprenant que Hanoi dispose du plus important trésor de vestiges et de sites remarquables du pays (environ 4.000, soit un tiers du total national). Par ailleurs, son artisanat traditionnel, qui a fait la renommée de ses "36 rues et corporations" persiste encore avec la soie de Van Phuc, la céramique de Bat Trang, les villages de fonderie de cuivre, de battage de l'argent, de laque poncée, de broderie...

C'est la beauté romantique, paisible et la tradition millénaire de Thang Long-Hanoi qui a largement contribué à la reconnaissance de la capitale en 1999 par l'Unesco, en tant que "Ville de la paix", l'unique titre honorifique décerné en Asie-Pacifique.

Ces deux dernières décennies, Hanoi a enregistré une progression plus soutenue dans presque tous les secteurs. La ville a été agrandie et figure actuellement parmi les 11 plus importantes capitales du monde en terme de superficie. Sa population dépasse les 6 millions d'habitants.

Ces 4 dernières années, Hanoi a maintenu une croissance annuelle de plus de 11%, rythme 3% supérieur à la moyenne nationale. Rien qu'en 2008, la première année depuis l'élargissement de ses limites administratives, la croissance de son produit intérieur brut (PIB), malgré une baisse, a été maintenue à deux chiffres (près de 10,6%), soit 4% supérieur à la moyenne nationale. Les exploits de Hanoi sont encore visibles en matière d'attrait de l'investissement direct étranger, d'import-export et de production industrielle.

La capitale a accueilli un certain nombre de conférences internationales importantes tels le 7e Sommet de la Francophonie, le Sommet Asie-Europe (Asem), le Sommet du Forum de coopération économique de l'Asie-Pacifique (Apec)... A ce jour, elle entretient des relations d'échange et de coopération avec une bonne soixantaine de capitales et de grandes villes de par le monde.

Dans l'objectif de faire de Hanoi une cité moderne, d'envergure régionale et mondiale et empreinte de l'identité nationale, le gouvernement vietnamien a approuvé en 2008 les Tâches d'aménagement commun de la capitale à l'horizon 2030, avec vision pour 2050.

Selon ce texte, en 2030, l'aménagement de la capitale devra répondre à ses fonctions urbaines en matière d'utilisation de terrains, incluant ceux pour le centre administratif national, des ambassades et organisations internationales, la restauration de l'ancien quartier, des ouvrages d'utilité publique, des réseaux de commerce, des centres de services financiers et bancaires, la circulation, des infrastructures techniques....

Pour achever ce plan d'aménagement et le soumettre en 2010 à l'Assemblée nationale pour examen et adoption, le Premier ministre a chargé les services compétents de fonder le Conseil national d'évaluation de ce projet, et demandé au ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement d'élaborer un rapport d'évaluation de l'environnement stratégique de la capitale.

Ses énormes potentiels, ses atouts et la force du grand bloc d'union nationale constitueront des "rampes de lancement" pour porter la "Ville du dragon prenant son envol" vers de nouvelles hauteurs.

Imprimez Favoris