19/08/2017 | 09:02:00

Huê, la splendide ancienne cité impériale du Vietnam

La porte du palais de la Longévité (Cung Diên Tho). Photo : CVN

Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.

En 1802, la ville est devenue la capitale du Vietnam. Le roi Gia Long, fondateur de la dynastie des Nguyên (1802-1945), souhaitait en  faire le centre politique, culturel et religieux du pays. Parmi les anciennes capitales du Vietnam, Huê est la seule qui conserve encore un complexe féodal du Moyen-Âge, avec une immense citadelle  et des tombeaux royaux. 


La citadelle royale est un quadrilatère de 10 km de long encerclé de murs de 6 m de haut sur 20 m de large à certains endroits, et accessible via quatre portes principales sur les dix existantes. Elle est dotée de remparts avec douves, et bastions en forme d’étoiles. Le complexe a été inspiré par les fortifications de Vauban, influence directe des Français alors sur place lors de la construction de l’édifice.


Le pavillon de la Splendeur (Hiên Lâm Cac) est une des plus belles constructions et le plus haut de la cité. Photo : CVN

À l’intérieur, la cité royale abritait autrefois 147 édifices dont les bâtiments de l’État et ceux dédiés aux cérémonies. Aujourd’hui, plus de 60 sont en cours de restauration par l’UNESCO. Ces vestiges précieux ont non seulement fait de la ville un musée vivant, mais ont aussi gagné la reconnaissance de l’UNESCO en tant que patrimoine culturel mondial (en décembre 1993).

Les visiteurs peuvent non seulement contempler les traces d’un passé glorieux, mais aussi profiter de la beauté d’une rivière légendaire, la rivière des Parfums. – CVN/VNA

Imprimez Favoris