30/12/2009 | 09:59:10

L'ONU avertit le Vietnam du déséquilibre garçons-filles

La population masculine au Vietnam serait supérieure de 10% à la population féminine vers 2035, a averti le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA).


Dans son rapport "Récents changements en ratio de sexe à la naissance au Vietnam" publié le 10 septembre, l'UNFPA a dit que l'accès par les couples vietnamiens aux techniques de sélection du sexe de leurs enfants cause l'actuel déséquilibre garçons-filles au Vietnam.

Le ratio de sexe à la naissance a dramatiquement changé, de 106,2 garçons pour 100 filles en 2002 à 112,1 en 2008. Ce taux pourrait être de 115/100 dans trois ans à venir, selon ce rapport.

Si le déséquilibre du ratio de sexe continue d'augmenter, le nombre d'hommes nés après 2005 dépassera beaucoup celui de femmes en même âge vers 2035, année où ces hommes atteindront l'âge de majorité civile. Cela entraînerait le mariage précoce forcée pour les jeunes filles et la traite de femmes, problèmes toujours épineux au Vietnam.

L'UNFPA a souligné que les conséquences du déséquilibre du ratio de sexe doivent être comptées dans les décisions et politiques, insistant sur la nécessité de donner un tour de vis sur les règlementations sur les services de sélection des sexes de nouveau-nés.

En outre, le Vietnam doit intensifier la propagande sur le rôle et la valeur des femmes, en perfectionnant le système du bien-être social. - AVI

Imprimez Favoris