25/12/2009 | 16:09:00

Le "Journal intime de Dang Thuy Tram" en laotien

Les Editions de la littérature et le Département de publication du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme ont présenté au public vendredi à Hanoi le "Journal intime de Dang Thuy Tram" en laotien.

La publication du livre dans cette langue, dont la première édition a été tirée à 1.000 exemplaires sur une traduction du vietnamien par Dinh Van Hung de l'Institut de la défense du même ministère vietnamien, est le fruit d'un programme de coopération entre les gouvernements vietnamien et laotien. L'ensemble des exemplaires seront remis lundi aux amis laotiens.

Dang Thuy Tram (1942-1970), qui fut tombée lors de l'attaque de son infirmerie dans le district de Duc Phô, province de Quang Ngai (Centre), a tenu durant deux années un journal intime dans lequel elle évoque la guerre, les idéaux des jeunes Vietnamiens d'alors ainsi que l'amour.

Ce journal a été récupéré par deux G.I 's dont Frederic Whitehurst, celui qui l'a remis à la famille de son auteur 35 ans après sa mort (en 2005). Il a été publié par la suite pour devenir un best-seller au Vietnam avant de sortir en librairie aux Etats-Unis sous le titre de "Last night I dreamed of peace" (La nuit dernière, j'ai rêvé de la paix).

En septembre dernier, "Dung dôt" (Ne brûlez pas), un long-métrage adapté de ce best-seller, est sorti sur le grand écran à l'occasion de la Journée de la Réunification nationale, et a obtenu le Lotus d'or du 16e Festival du film vietnamien organisé en décembre dernier.

Imprimez Favoris