09/09/2017 | 09:22:00

Le Vietnam déterminé à défendre sa souveraineté en mer Orientale sur la base du droit international

Le général de corps d’armée, vice-ministre de la Défense Nguyên Chi Vinh. Photo : VOV

La visite de travail du vice-ministre vietnamien de la Défense Nguyên Chi Vinh en République de Corée du 6 au 9 septembre pour assister au Dialogue de défense de Séoul 2017 et au Dialogue sur la politique de défense Vietnam-République de Corée au niveau de vice-ministre est très fructueuse, contribuant à renforcer la coopération dans la défense entre le Vietnam et la République de Corée ainsi qu'avec les pays régionaux.


Dans une interview accordée aux correspondants de l'Agence vietnamienne d’Information à Séoul, le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a déclaré que le Dialogue de la défense de Séoul nouvellement formé était un événement important ​compte tenu des défis de sécurité en péninsule coréenne ainsi qu'en Asie de l'Est.

Parallèlement à l'événement, cette année, la République de Corée a tenu des réunions ministérielles de la Défense avec les pays de l'ASEAN, ce qui ​témoigne de l’attention de la communauté internationale et des pays régionaux sur le rôle de l'ASEAN en matière de sécurité.

Les participants se sont concentrés sur l​e nucléaire en péninsule coréenne, a-t-il dit, ajoutant que la communauté internationale, dont le Vietnam, s'inquiète de la nucléarisation de la péninsule coréenne qui va à l'encont​re du droit international. Ils ont souhait​é que des mesures appropriées soient  prises pour résoudre le problème.

Des représentants des pays lors du Dialogue de défense de Séoul 2017. Photo : VNA


Dans le même temps, ils ont accordé beaucoup d'attention à la sécurité maritime, en particulier dans l​a mer Orientale et la mer de Chine orientale.

Le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a déclaré que toutes les parties s​'inqui​èt​ent des actes contraires au droit international ainsi q​ue de l'utilisation de pressions militaires pour rechercher des avantages en mer et du déploiement de plus d'armes dans ces régions.

En particulier, les participants se sont dits profondément préoccupés par les constructions entreprises sur les récifs et  îles ​de mer Orientale pour créer des bases militaires ou bases semi-militaires, a déclaré Vinh, qui a souligné que la sécurité ​en mer de l'Est est devenue un problème mondial.

Les participants ont convenu de la nécessité d'agir conformément au droit international ​avec des mesures pacifiques fondées sur le partage des intérêts communs de la région.

Le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a affirmé la politique cohérente du Vietnam qui est de respecter le droit international, de poursuivre constamment des mesures pacifiques et ​de travailler ensemble pour la paix et le développement en mer Orientale.

Le Vietnam protège résolument sa souveraineté en mer Orientale conformément au droit international, a-t-il déclaré, ajoutant que la position du pays était soutenue par ​la communauté internationale.

Une autre question qui a attiré l'attention des participants ​sont les défis de sécurité non traditionnels, dont  la cybersécurité, la modification génétique, la nouvelle arme de destruction massive, a-t-il souligné, déclarant que le Vietnam devrait également être bien préparé pour de nouvelles questions de sécurité à l'avenir dans l​e cadre de la 4e révolution industrielle.

Il a noté que les pays de l'ASEAN, dont le Vietnam, ont salué la bonne volonté de la République de Corée ​dans la tenue de réunions ministérielles de défense avec les pays de la région.

En évaluant les résultats du dialogue sur la politique de défense Vietnam-République de Corée, Nguyên Chi Vinh a déclaré que les deux parties se sont félicitées des relations de défense entre les deux pays ces dernières années.

Le Vietnam et la République de Corée ​ont un point de vue commun sur la coopération pour le développement  mutuel et le règlement de toutes les questions par des mesures pacifiques.

Cette année, le Vietnam a souligné l'indépendance et l'autonomie, ainsi que la responsabilité envers la communauté internationale et la région, le renforcement de la coopération en matière de défense avec d'autres pays et la participation aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies et aux activités de l'ASEAN.

Le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a déclaré que, parallèlement à la coopération pour régler les conséquences de la guerre, la République de Corée a octroyé une aide non remboursable de 20 millions de dollars pour le déminage du Vietnam et le traitement de la dioxine. Les deux pays ont également renforcé la coopération dans la sécurité maritime.

Il a hautement apprécié le soutien sud-coréen ces dernières années, en particulier la fourniture de trois navires à la Garde côtière du Vietnam et l'assistance ​dans la formation du personnel.

La République de Corée s'est également engagée à continuer d'aider le Vietnam ​à se doter d'équipements et de moyens pour la protection de sa souveraineté nationale en mer, a indiqué Nguyên Chi Vinh. -VNA

Imprimez Favoris