21/06/2009 | 17:41:00

Le cyclo-pousse, une attraction de l'ancienne capitale impériale de Huê

L'ancienne capitale impériale de Huê (Centre), patrimoine culturel mondial, est devenue une destination incontournable des touristes étranges en visite au Vietnam. Et pour découvrir les charmes de cette ville, il est vivement conseillé d'utiliser un des nombreux cyclo-pousses qui sillonnent ses rues.

Présent dans presque toutes les villes vietnamiennes, le cyclo-pousse fait partie de la vie citadine. Toutefois, Huê se distingue car elle a véritablement professionnalisé ce service à l'intention des touristes.

En effet, les nombreux conducteurs de cyclo-pousse connaissent parfaitement les sites et communiquent sans peine en anglais avec leurs clients. "Afin de pouvoir entrer en contact avec les voyageurs étrangers, nous avons dû apprendre par nous-mêmes l'anglais. Et si le vocabulaire nous manque, nous faisons passer notre message à grand renfort de gestes", explique Nguyên Van Hùng, un conducteur.

M. Hùng fait partie d'un groupe d'une quinzaine de conducteurs de cyclo-pousse. Les membres de ce groupe se distinguent des autres par la couleur de leurs véhicules et leur uniforme. Une certaine charte est appliquée, incluant de ne pas racoler les touristes, respecter les clients, quelques connaissances de langues étrangères…

Selon Hùng, outre la santé, les conducteurs se doivent d'être accueillants et de connaître un minimum leur ville afin de répondre aux questions des clients. Il leur faut également savoir où sont les boutiques de spécialités locales et les meilleurs restaurants…

Hormis les groupes de conducteurs de cyclo-pousse créés de façon spontanée comme celui de Hùng, restaurants, hôtels, tour-opérateurs, stations de voitures... proposent aussi leur contingent de conducteurs. La plupart d'entre eux ont suivi des formations en anglais et ont souvent sous leur guidon le manuel des conversations simples en anglais.

Huê accueille toute l'année des touristes tant vietnamiens qu'étrangers. L'été à Huê est notamment plébiscité par les voyageurs. Selon les statistiques du Service de la culture, du sport et du touriste de la province de Thua Thiên-Huê, l'ancienne capitale impériale accueille en cette saison des centaines de milliers de voyageurs.

Tout en cherchant à faire valoir ses riches traditions culturelles et ses beaux paysages, Huê a eu l'initiative de préserver ses cyclo-pousse et les inclue aujourd'hui dans ses city-tours, ce pour en faire un autre attrait de la ville.

On trouve ce moyen de transport un peu partout, à l'ombre des grands arbres qui jalonnent les rues. Les prix sont négociables, en général 30.000 dôngs par heure. D'après un conducteur, les endroits les plus fréquentés, outre les grands hôtels comme Huong Giang, Saigon Morin, La Résidence, Hoa Hông, sont situés dans le quartier comprenant les rues Pham Ngu Lao, Lê Loi, Dôi Cung, Nguyên Công Tru, Vo Thi Sau... Les touristes étrangers préfèrent y loger en raison des nombreux services qui leur sont destinés: hôtels, restaurants, bars et boutiques de souvenirs. Des dizaines de cyclo-pousse sont en permanence devant la porte des établissements.

Les touristes, surtouts les étrangers, choisissent le cyclo-pousse non seulement comme un moyen de transport mais surtout comme un divertissement. Quel plaisir de rouler lentement, sous un climat frais, en découvrant les belles rues et les paysages de la vieille ville !./.

Imprimez Favoris