20/02/2013 | 15:09:00

Le marché des papiers votifs bat son plein avant le Têt

À l’approche du Têt du Serpent, les villages de fabrication de papiers votifs sont en pleine effervescence et les rues consacrées à la vente de ces répliques d'objets quotidiens ne désemplissent pas.

À Hanoi, c'est la rue Hàng Ma, arrondissement de Hoàn Kiêm. Cette année, les prix ont bondi de 10-20% en raison de la hausse du cours des matières premières. Pendant le Têt, les habitants rendent un culte aux ancêtres, dont l'un des aspects est de fournir aux défunts tout ce dont ils ont besoin pour le quotidien : villas, téléphones portables, voitures, vêtements... 

Nombre d'entreprises organisent une cérémonie de culte pour attirer la chance en affaires pour la Nouvelle Année, et passent souvent d'importantes commandes de papiers votifs, y compris des chevaux de taille réelle. Une cérémonie dont le coût pour l'entreprise s'élève jusqu'à un ou 2 milliards de dôngs. Les produits de grande taille coûtent chers, ainsi une tour de 4 m de haut est vendue 15 millions de dôngs. Une lampe en forme de globe coûte 18 millions de dôngs.

Les papiers votifs sont très variés. Toute la panoplie des objets utilisés dans la vie réelle est représentée : vêtements, chaussures, lunettes, montres, produits cosmétiques, sacs, téléphones mobiles, motos, voitures, réfrigérateurs, maisons, climatiseurs… Et il y en a pour toutes les bourses, de quelques milliers de dôngs à plusieurs millions.

Les papiers votifs sont également brûlés lors de Lê Tao Quân (Fête des Dieux Lares), le 23 e jour du 12 e mois lunaire. Il s’agit de vêtements fabriqués spécialement pour Ông Công - Ông Tao (Génies de la terre et de la cuisine). Un ensemble de vêtement varie entre 50.000 et 130.000 dôngs selon le format.

Outre les papiers votifs, on relâche des carpes vivantes dans le lac le jour de Ông Công - Ông Tao. Ils s’envolent tous les deux vers les Cieux pour faire leur rapport à Ngoc Hoàng (l’Empereur de Jade) sur la vie du propriétaire de la maison où ils habitent, et demander chance, prospérité et bonheur. La veille du Nouvel An lunaire, ils reviennent tous deux sur terre pour reprendre leurs fonctions, qui consiste à surveiller la cuisine de la maison.

Coutume : le jour de cette fête, les vietnamiens préparent du riz collant à la vapeur avec du sucre, des gâteaux en forme de cônes, mettent de l’encens et des fleurs pour la cérémonie d’offrandes. Ils préparent également une bassine d’eau dans laquelle ils mettent une grosse carpe vivante. Après la cérémonie, les carpes sont relâchées dans un étang ou une rivière. Signification : primo , selon les croyances populaires, la carpe nage bien et elle pourra franchir la Porte des Cieux pour se transformer en dragon. Ainsi, Ong Công et Ong Tao pourront monter au ciel sur une carpe, puis un dragon. Secundo , cette coutume est considérée comme une action généreuse qui apporte bonheur et de bonnes récoltes agricoles.

La production atteint des sommets
Les villages spécialisés dans la fabrication de papiers votifs tournent ces temps-ci au maximum de leurs capacités pour répondre aux besoins importants. Thuong Tin, Van Hôi, Phuc Am, Duyên Truong (à Hanoi) sont réputés. Un métier transmis de père en fils. La production de monnaie pour les morts bat son plein aussi, mais les ateliers de Thuong Tin ne peuvent répondre qu'à 20-30% des besoins du marché hanoiens. Aujourd'hui, un atelier comporte fréquemment une imprimante laser d'une valeur d'un à 2 milliards de dôngs.


Song Hô, district de Thuân Thành, province de Bac Ninh, à une trentaine de kilomètres de Hanoi, est le plus important village du pays consacré à ce métier. Plus d’un millier de foyers y produisent des papiers votifs pour alimenter les villes et provinces septentrionales, et depuis un mois, l’activité atteint des sommets.

Les papiers votifs sont stockés par les commerçants du marché Long Biên puis revendus dans les provinces du Nord, voire même dans les provinces de Thanh Hoa et de Nghê An (Centre). La demande dépasse l'offre, car beaucoup de commerçants ont acheté un volume important de papiers votifs pour les revendre dans les fêtes des pagodes qui auront lieu les premiers mois de la Nouvelle Année lunaire. - AVI

Imprimez Favoris