28/10/2013 | 16:58:14

Le musée d’Ethnographie, un espace culturel typiquement vietnamien

Les visiteurs du musée d’Ethnographie. (Source: VOV)

Le musée d'Ethnographie du Vietnam s’est classé 6e dans la liste des 25 musées les plus attrayants en Asie, classement établi par le prestigieux site de voyage Trip Advisor.

Situé à 8km du centre-ville de Hanoi, ce musée est un lieu de choix pour les touristes qui aiment découvrir la richesse culturelle du Vietnam.

Inauguré en novembre 1997 à l’occasion du VIIe Sommet de la Francophonie organisé à Hanoi, le musée d’Ethnographie du Vietnam est un centre de recherche et de présentation de la quintessence culturelle du pays, en particulier celles des ethnies minoritaires. Y sont mis en scène les mœurs et coutumes, les traditions et la vie quotidienne de celles-ci. Pour le docteur Luu Hung, son conservateur-adjoint, il s’agit là d’une grande fierté, et ce d’autant plus que bon nombre de musées vietnamiens ont peu de visiteurs.

"Le musée d’Ethnographie a été créé à l’heure où bon nombre de nos confrères dans le pays avaient du mal à attirer les visiteurs, faute d’un programme de développement adéquat. En ce qui nous concerne, nous avons essayé de tirer profit des expériences des autres tout en diversifiant nos activités. On a appliqué des savoir-faire inédits au Vietnam".

Le musée comprend deux zones d’exposition. A l’intérieur, dans la maison de "tambour", sont exposées, les valeurs culturelles matérielles et immatérielles des 54 ethnies vietnamiennes. L’autre zone consiste en un grand village en plein air constitué de maisons de différentes ethnies minoritaires.

Aujourd’hui, ce musée possède près de 27.000 objets dont plus de 23.000 issus du Vietnam, les autres provenant d’autres pays, essentiellement d’Asie du Sud-Est. On y trouve aussi 11.000 photos documentaires retraçant les traditions et la vie quotidienne des différentes ethnies. On écoute une guide :

"Le Vietnam comprend 54 ethnies rattachées à 11 groupes linguistiques différents: Muong, Thai, Khmer, Tay, Nung, etc… Comme vous le savez, les Kinh vivent dans toutes les provinces du pays de la plaine à la montagne en passant par les régions littorales".

En découvrant l’espace réservé aux Kinh, qui représentent 90 % de la population nationale, une touriste britannique est impressionné par leurs outils de pêche rudimentaires.

"On voit les gens transporter leurs filets de pêche sur un vélo. Pour pêcher, les petits utilisent la canne à pêche, les plus grands le filet. La meilleure période pour la pêche se situe entre juin et septembre. C’est chouette pour nous de voir comment ils se débrouillent".

À ce jour, ce sont une centaine d’expositions qui ont été présentées, sans compter une cinquantaine de "cours de recyclage" et une dizaine de tables rondes, le tout avec la participation de nombreux experts vietnamiens et étrangers. Les rétrospectives sur la vie contemporaine ont remporté un vif succès. Par ailleurs, chaque année, lors des célébrations comme le Nouvel An lunaire, la Journée internationale des enfants (1er juin) ou encore la Fête de la mi-automne, le musée organise de nombreuses activités pour les petits, souvent appréciées. Il présente aussi certaines troupes de marionnettes sur l’eau des provinces du delta du fleuve Rouge, ce qui leur permet de se faire connaître davantage. Luong Ngoc Huong, une habituée nous dit qu’elle découvre toujours de nouvelles choses à chacune de ses visites.

"On peut y découvrir l’architecture ou le mode de vie des ethnies minoritaires. J’apprécie beaucoup les programmes organisés par ce musée car ils m’ont permis d’enrichir mes connaissances".

Nous voici à présent dans l’espace d’exposition en plein air du musée d’Ethnographie du Vietnam. Devant nous, se trouve un village d’ethnies minoritaires composé de dix demeures représentatives d’ethnies dont la nhà rông (maison commune), la nhà dài (maison longue), le nhà mô (tombeau). On y trouve aussi des habitations des ethnies des Hauts Plateaux du Centre, les maisons traditionnelles des Kinh, des Cham ou des Hà Nhi. En 2013, une maison "Cerf-volant" devrait ouvrir, avec des objets des pays de l’ASEAN, a fait savoir le docteur Luu Hung.

"Le musée d’Ethnographie du Vietnam est le premier du pays à se doter d’un espace d’exposition en plein air. Toutes ces maisons ont été construites par les autochtones eux-mêmes. Le fait de les faire venir installer leur maison au musée est une nouvelle approche qui répond bien à la demande de la société, ainsi qu’au développement du musée. Nous sommes fiers d’avoir créé un espace d’exposition aussi intéressant".

Au cours du premier semestre 2013, le musée d’Ethnographie du Vietnam a accueilli près de 250.000 visiteurs, soit une hausse de 6 % en glissement annuel. -VNA

Imprimez Favoris