05/03/2013 | 15:27:00

Le sacre des stèles des docteurs du temple de la Littérature

Le vice-Premier ministre, M. Nguyen Thien Nhan, remis le certificat reconnaissant le Temple de la littérature Van Mieu-Quoc Tu Giam comme vestige national spécial (Source: Internet)

La cérémonie de remise du certificat reconnaissant le temple de la Littérature (Van Mieu-Quoc Tu Giam) comme vestige national spécial et de celui de reconnaissance de ses 82 stèles des docteurs des dynasties Le et Mac (1442-1779) comme patrimoine documentaire mondial a eu lieu lundi soir au sein de cette "première université nationale du Vietnam", à Hanoi.

La cérémonie a été inaugurée par un rite cultuel de présentation de bâtonnets d'encens en mémoire des érudits, docteurs et de tous ceux qui sont vénérés au temple.

Etaient présents, entre autres, Pham Quang Nghi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), secrétaire du Comité du Parti de Hanoi, Nguyen Thien Nhan, membre du CC du PCV, vice-Premier ministre, des représentants de Hanoi, le représentant en chef du bureau de représentation de l'UNESCO au Vietnam, des représentants des organisations internationales...

C'est un honneur et une responsabilité importante de la population hanoïenne et de celle de tout pays plus globalement. Le temple de la Littérature Van Mieu-Quoc Tu Giam est resté ces dernières années un lieu de visite pour toute la population du pays comme pour les touristes et dirigeants des pays étrangers, a souligné à cette occasion le vice-Premier ministre Nguyen Thien Nhan.


Pavillon de la Constellation de la Littérature

Le temple de la Littérature a contribué à rendre hommage à la culture et à l'histoire millénaire du Vietnam, à la belle tradition de respecter le talent et la moralité. Nous sommes convaincus que les responsables de Hanoi et des services de la culture et de l'éducation de la capitale, et chaque Hanoïen, feront en sorte que leurs descendants et les jeunes vietnamiens puissent mieux connaître le temple de la Littérature ainsi que la tradition d'aimer les études, ce pour développer le pays et chaque famille, a poursuivi Nguyen Thien Nhan.

Hanoi s'engage à continuer de mieux mettre en oeuvre la tâche de préserver, remettre en état et valoriser le site, un patrimoine précieux en souhaitant bénéficier davantage de la coopération et des aides des branches, de la population hanoïenne, de tout le pays et des organisations internationales, a affirmé à la cérémonie Nguyen Thi Bich Ngoc, vice-présidente adjointe du Comité populaire municipal.

La cérémonie s'est poursuivie avec des numéros artistiques originaux.

Le temple de la Littérature a été édifié en 1070, et la première université nationale du Vietnam, en 1076, sous la dynastie des Ly (1010-1225). Après de nombreux concours royaux, le roi Lê Thanh Tông (1460-1497) ordonna en 1482 l'érection de stèles en pierre portant les noms et les terres d'origine des premiers lauréats de ces concours impériaux, et ce depuis le premier concours de 1442, qui eut lieu sous la dynastie des Lê. Entre 1442 et 1779, 124 concours de doctorat ont été organisés, mais seulement 82 ont été conservées au Van Miêu - Quôc Tu Giam. Les stèles sont érigées sur le dos de tortues de pierre, symbole de l'immortalité.


Les stèles au Temple de la littérature


Selon les historiens, ces stèles ont une grande valeur, tant historique, culturelle qu'artistique. Elles sont considérées comme des documents historiques en pierre permettant de connaître la vie et l'oeuvre des lauréats du régime impérial ainsi que l'histoire de cette institution qu'étaient sont les concours mandarinaux. Chaque stèle est par ailleurs une oeuvre d'art en elle-même, avec ses sculptures raffinées. À travers chacune d'elles, on peut suivre le développement des beaux-arts au Vietnam du 15e au 18e siècle, ce qui confirme par ailleurs leur originalité par rapport à d'autres.

Inscrites en mars 2010 par l'UNESCO dans le registre "Mémoire du monde, région Asie-Pacifique", les stèles ont été reconnues ensuite, en juillet 2011, en tant que partrimoine documentaire mondial par l'UNESCO. Le site de Van Mieu-Quoc Tu Giam a été reconnu en mai 2012 comme vestige national spécial. -AVI

Imprimez Favoris