13/01/2017 | 10:15:00

Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis John Kerry en visite au Vietnam

Le ministre p.i des AE Bui Thanh Son (droite) et le secrétaire d’Etat des Etats-Unis John Kerry. Photo : VNA

Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis John Kerry effectue une visite du 12 au 14 janvier au Vietnam, sur invitation du vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères (AE) Pham Binh Minh.

Sur délégation du vice-Premier ministre et ministre des AE Pham Binh Minh, le ministre p.i des AE Bui Thanh Son a rencontr​é M. John Kerry.

Les deux parties ont échangé des mesures en vue de ​poursuivre l'essor des relations bilatérales et de promouvoir la mise en oeuvre des conventions de coopération con​venues sur des questions bilatérales, régionales et internationales.

Le ministre p.i des AE Bui Thanh Son a demandé aux Etats-Unis de reconnaître prochainement à son pays le statut de pleine économie de marché, de faciliter davantage l’accès des produits vietnamiens au marché américain, de diminuer au maximum les barrières au commerc​e, de continuer d’accorder des priorités à la coopération dans le règlement des conséquences de la guerre, notamment à la mise en œuvre des projets de décontamination de la dioxine d​es aéroports de Da Nang et Biên Hoa, ainsi que l'application de la Déclaration ​de Vision commune sur la coopération dans la défense de 2015 et du mémorandum de coopération dans la défense de 2011.

Sur le plan des questions régionales et internationales, le ministre p.i des AE Bui Thanh Son a salué l’importance des relations de partenariat stratégique ASEAN-Etats-Unis, soulignant que le Vietnam était prêt à coo​pérer avec les Etats-Unis pour renforcer le rôle central de l’ASEAN et l’élaboration de mécanismes de l’ASEAN dans le cadre de la construction ​d'une structure régionale en ce XXIe siècle.

Les deux parties ont échangé sur la situation en Mer Orientale, soulignant la nécessité d’observer le droit international, les processus diplomatiques et ​juridiques dans le traitement des différends en Mer Orientale en vue de maintenir la paix, la stabilité, la liberté et la sécurité de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale.

M. John Kerry a exprimé sa satisfaction de revenir au Vietnam, précisant que les relations entre le Vietnam et les Etats-Unis étaient un exemple de relations entre anciens ennemis ​ayant mis de côté le passé pour édifier des relation d'amitié et de partenariat.

Il a réaffirmé l'engagement des Etats-Unis de respecter les institutions politiques, l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité du territoire du Vietnam, de le soutenir dans l'organisation du Sommet de l'APEC 2017. Selon le diplomate américain, le cadre du partenariat intégral, les mécanismes de coopération subtantielle dans divers domaines et les bonnes relations Vietnam-Etats-Unis créent un ​essor ​à la coopération future entre parties.

La nouvelle administration des Etats-Unis continuera de renforcer ses relations avec la région Asie-Pacifique, a-t-il affirmé.

Il a souligné que les Etats-Unis étaient prêts à soutenir le Vietnam en matière d'adaptation au changement climatique, de développement d'énergies propres et d'infrastructures, de gestion des ressources en eau et des ressources naturelles, ainsi que pour accélérer la mise en oeuvre des projets de décontamination de la dioxine dans les aéroports de Da Nang et de Biên Hoa.

M. John Kerry a espéré que l'ouverture de l'Université de Fulbright contribuera au développe​ment de ressources humaines hautement qualifiées au Vietnam.

Concernant les questions régionales et internationales, le diplomate américain a exprimé son soutien du rôle central de l'ASEAN, soulignant le souhait des Etats-Unis d'approfondir sa coopération avec cette dernière et d'accélérer le Partenariat stratégique ASEAN-Etats-Unis.

S'agissant de la question de la Mer Orientale, il a indiqué les Etats-Unis suivaient attentivement l'évolution ​de la situation et réaffirmé ​la position des Etats-Unis de soutenir le règlement des différends par des mesures pacifiques et la voie diplomatique, dans le respect du droit internationale, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. -VNA

Imprimez Favoris