11/09/2010 | 19:54:45

Les journaux de Hanoi du début du XXe siècle

Les journaux parus à Hanoi au début du XX e siècle sont multilingues : français, chinois, chinois-vietnamien, français-vietnamien ou vietnamien romanisé.


On peut citer ci-dessous les journaux et les magazines particuliers à Hanoi d'hier.


- "Dang cô tung bao": le premier journal bilingue (chinois-vietnamien) fut fondé le 28 mars 1907 avec la participation de Nguyên Van Vinh et Dao Nguyên Phô.


Avec la méthode d'écriture nouvelle, "Dang cô tung bao" traita des rubliques sur la dissertation, les nouvelles, la traité, le reportage, le feuilleton, la poésie,... Les articles vantaient le patriotisme, la solidarité et aussi incitaient à éradiquer les us et coutumes féodaux pour poursuivre l'industrie et le commerce.


Après neuf mois d'activités avec 34 numéros, le 14 novembre 1907, le journal fut arrêté sur ordre des colonialistes français.


- Les quotidiens les plus anciens: "Trung Bac tân van" et "Dông Phap" (France-Indochine)


+ "Trung Bac tân van", dont le gérant fut F. Schneider et le rédacteur en chef, Nguyên Van Vinh, parut en avril 1915 sous la forme d'un hebdomadaire. Il devint quotidien en 1919 sous la direction de Nguyên Van Vinh. En 1930, Nguyên Van Vinh quitta sa fonction et fut remplacé par Pham Huy Luc. Le journal fut arrêté en avril 1941 (puration de son numéro 7265).


Son siège se situa dans la rue Carreau (rue Ly Thuong Kiêt actuellement), puis rue Hang Gai et enfin au 36b, rue Henri Orléans (rue Phung Hung). Sa parution dura 26 ans à partir de sa fondation et 22 ans en tant que quotidien.


"Trung Bac tân van" publia aussi "Chu nhât" (Dimanche). Son premier numéro parut le 3 mars 1940. Au numéro 93, "Chu nhât" changea de nom pour "Trung Bac chu nhat" et exista jusqu'au 12 août 1945.


+ "Dông Phap" (France-Indochine): Le 5 janvier 1925, un quotidien français portant le nom de "France-Indochine" fut fondé sous la gérance de De Loforge. Le 7 juin 1932 (numéro 1972), "France-Indochine" se transforma en quotidien vietnamien sous le nom de "Dông Phap" et fut présidé par Ngô Van Phu.


Après le 9 mars 1945, le journal changea une fois encore de nom pour "Dông Phat". Après la Révolution d'Août, le journal porta un nouveau nom "Dân Thanh" et fut numéroté au commencement le 5 septembre 1945. Le 30 novembre 1946, au numéro 367, il fut arrêté.


Son siège était situé 53 rue Paul Bert (rue Trang Tiên), puis 94 rue Hang Gai. Le journal exista pendant 21 ans.


- Le titre de "la plus ancienne revue" revient à "Nam Phong" (Vent du Sud). La revue trilingue (vietnamien, français et chinois) fut fondée par Louis Marty. Son rédacteur en chef fut Pham Quynh (du numéro 1 au n° 198), puis son beau-fils Nguyên Tiên Lang (du numéro 199 au dernier, le n°210). Son siège se situa 89 rue Hang Gai.


Du numéro 1 (le 1er juillet 1917) au 194 (avril 1934), la revue parut chaque mois. Du numéro 195 (1er mai 1934) au dernier (16 décembre 1934), elle fut bihebdomadaire. Il exista pendant 17 ans.


- Le premier journal privé de Hanoi fut "Thuc nghiêp dân bao". Fondé le 12 juillet 1920 par Nguyên Huu Thu, le journal représenta la jeune classe bourgeoise du Tonkin. Il fut le premier quotidien spécialisé dans l'économie, le commerce...


Dans ce domaine figurèrent également Công thuong tân bao (Journal de l'industrie et le commerce), Vê nông bao (Journal de l'agriculture), Thuong bao (Journal du commerce), Kinh tê tap chi (revue de l'économie),... qui ne parurent que quelques mois.


Les plus anciens furent la revue Huu Thanh (entre 1923 et 1925) de l'Association de l'industrie et du commerce du Vietnam, le quotidien Khai hoa (entre 1921 et 1927) du capitaliste Bach Thai Buoi,...


Faisant de même, d'autres secteurs sortirent leurs propres journaux, à savoir la revue Khoa hoc (Science) de l'agronome Nguyên Công Tiêu, la revue An Nam (1926) de Tan Da, la revue Dông Thanh (1933) de Lê Du concernant la culture, etc.


- Les journaux satiriques :


+ Le journal Vit Duc (Le Canard), dont le directeur fut Tam Lang Vu Dinh, parut chaque mercredi sous un format 51cm x 39 cm. Son siège était à la digue Parreau (l'actuelle rue Hoang Hoa Tham), puis 11 rue J. Blanc (rue Phu Doan). Son premier numéro parut le 2 janvier 1938 et le dernier, le 18 juillet 1939.


Outre Tam Lang Vu Dinh, le journal enregistra la participation d'écrivains et de journalistes de renom comme Nhât Lang Phung Bao Thach, Nhi Lang Ta Dinh Binh,...


+ L'hebdo Con Ong (L'Abeille) fut dirigé par Nghiêm Xuân Huyên et s'installa 37 rue Hang Quat (actuellement 21, rue Hang Quat). Son premier numéro parut le 4 juin 1939 et le dernier, le 21 janvier 1940.

Imprimez Favoris