Entre janvier et septembre, Hanoï a attiré 17,97 millions de touristes, dont près de 3,54 millions d'étrangers, soit une progression respective de 9% et 23,5% en un an.

Pendant ce même laps de temps, le secteur touristique de la capitale a réalisé un chiffre d’affaires de 52.954 milliards de dôngs (environ 2,35 milliards de dollars), en hausse de 14% par rapport à la même période de l’an dernier.

Ces résultats excellents sont d​us principalement au lancement de services touristiques de qualité, destinés seulement à Hanoï, pour faire du tourisme un fer de lance de son économie.

L’espace piétonnier autour du lac Hoan Kiem (lac de l’Epée restituée) et ses alentours, où sont organisés régulièrement des spectacles d’arts traditionnels comme "hat xâm" (chant xam), le "Cheo" (chant populaire), "Ca tru" (chant des courtisanes)…, est un lieu de rendez-vous des touristes.

En outre, des  reportages/émissions sur Hanoï diffusés sur la chaîne CNN, dans le cadre de l'accord de communication entre la capitale et cette chaîne américaine, ont permis d'attirer davantage de touristes étrangers. Le thème spécial "Hanoï : un angle de vision" sera diffusé prochainement sur cette chaîne en Asie, en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord et en Asie du Sud.  

Pour maintenir ce rythme de croissance, le secteur touristique de la capitale doit renforcer la collaboration entre les organes et unités dans le but de faire de Hanoï une destination sécuritaire, hospitalière, attrayante et de qualité, digne d’être un grand centre touristique du pays comme de la région, a proposé Tran Duc Hai, directeur du Service municipal du tourisme.

La ville s’est fixée comme objectif d’accueillir, 23,6 millions de visiteurs dont 4,3 millions de touristes internationaux en 2017, pour un chiffre d’affaires de 66.661 milliards de dôngs. 

Pour y parvenir, la capitale a défini des orientations pour répondre aux demandes des agences de voyage et des visiteurs. Cependant, il est nécessaire de resserrer la coopération étroite entre les organes de gestion de l’Etat, les localités, les médias et les entreprises.

Parallèlement, Hanoï envisage de multiplier les activités de promotion du tourisme, d’encourager les investisseurs à construire des hôtels de luxe, et plus particulièrement de maintenir un environnement hospitalier et sécuritaire. -VNA