28/07/2017 | 15:00:00

Vietnam, 22 ans au sein de l’ASEAN

Cérémonie du lever du drapeau de l’ASEAN à l’occasion du 21e anniversaire de l’adhésion du Vietnam à l’ASEAN. Photo : VNA


Il y a 22 ans jour pour jour, le Vietnam adhérait à l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). La communauté régionale constitue depuis cette date une priorité de la politique extérieure de notre pays. Aujourd’hui, pour célébrer cet anniversaire, voici une petite rétrospective des contributions du Vietnam dans le développement de l’ASEAN. 

50 ans après sa création, l’ASEAN est devenue une communauté puissante avec un rôle grandissant sur la scène internationale. Depuis son adhésion en 1995, le Vietnam a largement contribué aux succès de l’association. Il a en effet participé à l’élaboration de la Charte de l’ASEAN de 2007, de la Déclaration de Hanoï sur la Vision de l’ASEAN 2020 ainsi qu’à celle de la Vision de la Communauté aséanienne 2025. Le pays s’est également impliqué dans la préparation de différents plans d’action ainsi que dans de nombreuses décisions de premier plan afin de développer la Communauté aséanienne.

L’adhésion à l’ASEAN, une décision historique

L’adhésion à l’ASEAN en 1995 représente une étape historique dans le long processus d’intégration régionale et internationale du Vietnam, selon Le Hoai Trung, vice-ministre des Affaires étrangères, qui explique: «Il s’agissait d’une décision extrêmement pertinente qui répondait à des besoins spécifiques du pays en 1995 en termes de développement socio-économique, d’intégration et d’élargissement des relations internationales. En intégrant l’ASEAN, le Vietnam a pu en effet élargir ses rapports avec l’Union Européenne mais aussi normaliser ses relations avec les Etats-Unis et la Chine.»

L’ASEAN a beaucoup apporté au Vietnam. Sur le plan politico-sécuritaire, elle a instauré un environnement favorable au rapprochement entre le Vietnam et ses voisins pour résoudre leurs différends de longue date. En tant que membre de l’ASEAN, le Vietnam a activement participé à l’élaboration et à la promotion de dispositifs de coopération régionale qui servent ses intérêts nationaux. Appuyée par l’ASEAN, la voix du Vietnam est maintenant plus entendue sur la scène internationale. 
 
Le 28 juillet 1995, le drapeau rouge à l'étoile jaune à cinq branches du Vietnam a été hissé à Bandar Seri Begawan, capitale du Brunei, marquant l'entrée du Vietnam dans la famille de l'ASEAN. Photo : VNA
Le secrétaire général de l’association, Le Luong Minh, qui est vietnamien, fait remarquer: «L’adhésion à l’ASEAN a beaucoup participé au décollage économique du Vietnam. De 2006 à 2016, la part du PIB vietnamien au sein de l’ASEAN est passée de 3,5% à 7%. Les échanges commerciaux avec les autres pays aséaniens ont progressé de 1000%, et les investissements que ces pays ont placés au Vietnam se sont accrus de 120%. La connexion entre le Vietnam et l’ASEAN s’est renforcée, non seulement en matière d’infrastructures mais aussi d’institutions et de ressources humaines. Tout cela est extrêmement bénéfique pour les entreprises vietnamiennes.»
 
Pour un développement homogène et durable

2017 marque les 50 ans de l’ASEAN et la deuxième année de sa Communauté économique. Selon l’ambassadeur Nguyen Hoang Nam, chef de la délégation permanente du Vietnam auprès de l’ASEAN, un travail important a été réalisé depuis plus d’un an afin de matérialiser la Vision de l’ASEAN 2025. «Les pays membres cherchent à rénover les modes de fonctionnement de l’association pour fluidifier les échanges internes », a-t-il expliqué.

Une ASEAN cohérente, solidaire et unifiée qui joue un rôle important sur la scène internationale fait partie des intérêts fondamentaux et durables du Vietnam. Sa présence dans la communauté a par ailleurs permis de laisser de côté ses différends historiques avec d’autres membres au profit de coopérations mutuellement avantageuses. 

L’ASEAN fait face à de nombreuses opportunités mais aussi à des défis de taille. Avec les autres membres, le Vietnam a conscience de l’urgence liée au renforcement de ses liens avec les autres membres de la communauté. Il apparaît notamment essentiel de prendre des initiatives communes et de les réaliser dès que possible afin de propulser l’ASEAN sur le devant de la scène en Asie dès 2025. – VOV/VNA

Imprimez Favoris